Présentation du Master
Présentation du Master

Présentation du Master

Le Master 1 : une formation transversale avec un fort accent européen et international

La première année de Master s’effectue au sein de la mention « Droit International et Européen ». L’objectif est de donner aux étudiants de solides connaissances dans un large éventail de domaines juridiques : seront dispensés des enseignements en droit de l’Union Européenne (son contentieux, son marché intérieur…), en droit international (DIP, relations internationales, droit comparé), en droit constitutionnel, ainsi que dans une panoplie de matières propres aux Droits de l’Homme (droit des étrangers, droit humanitaire).

Le Master 2 : une formation d’expertise en systèmes de protection et en droits de la personne

Sous la direction de MM. les Professeurs Andriantsimbazovina et Bioy, le Master 2 plonge les étudiants dans un cursus alliant l’étude concrète des grands droits contemporains de la personne (droits à la vie privée et familiale, liberté d’expression, liberté de conscience et de religion, droit à la libre-circulation, citoyenneté) et l’approche procédurale des principaux systèmes de protection, qu’ils soient nationaux (procédure pénale, administrative et constitutionnelle) ou internationaux (procédure devant la CJUE, devant la CEDH, comparaison des systèmes). Les cours sont répartis entre quatre grandes matières fondamentales et une dizaine de séminaires de 10h abordés sous l’angle de thématiques d’actualité.

Pourquoi choisir cette formation ?

La formation en Droit des Libertés est une spécialisation atypique à la faculté de droit de par la diversité des enseignements dispensés. Les enseignements couvrent un spectre allant du droit européen et international au droit privé en passant par le droit public. Cette transversalité est une volonté affichée de l’équipe enseignante du Master et apparaît indispensable tant les enjeux ayant trait aux libertés fondamentales ont une imbrication profonde et évolutive dans chaque domaine pratique du droit. Ainsi, alors que le juge des libertés et de la détention statue sur une demande de mise en liberté, le juge administratif rend une ordonnance de référé-liberté, l’avocat reçoit un client victime de harcèlement sur les réseaux sociaux, et l’association de défense des droits des détenus porte devant la CEDH un ultime recours contre une décision de l’Etat Français.

Choisir de se spécialiser dans l’étude du droit des libertés, c’est donc devenir un juriste polyvalent et alerte, conscient des grands enjeux sociaux et politiques de notre temps, à l’aise avec les bouleversements juridiques provenant du droit européen et international.

Les débouchés professionnels

La formation en Droit des Libertés contient de nombreux enseignements et méthodes d’évaluation axées sur l’oral, et notamment l’examen du Grand Oral en fin d’année. L’étudiant souhaitant s’orienter vers les concours de l’avocature, de la magistrature ou de la fonction publique recevra un entrainement bienvenu ainsi qu’un élargissement de sa culture générale, juridique et transversale, que n’offriront pas nécessairement des Masters spécialisés dans un unique domaine du droit.

L’approfondissement des connaissances dans certains droits spécifiques tels le droit des étrangers, la liberté de religion et la bioéthique, ainsi que l’orientation internationale des enseignements permettent aussi de s’orienter dans des organisme spécialisés comme les AAI ou bien vers le monde associatif, les organisations non-gouvernementales…

La Recherche

Enfin, il est à souligner que le Master Droit des Libertés se prête excellement à la poursuite d’un parcours de recherche. Non seulement la pluralité des enseignements offre un choix de sujets de mémoire et de thèse considérable, mais l’équipe professorale de haut niveau contient de nombreux professeurs membres de l’Ecole Doctorale de Toulouse et notamment de l’IRDEIC (Institut de Recherche en Droit Européen, International et Comparé) ainsi que de l’IMH (Institut Maurice Hauriou).

Le parcours bi-diplômant à Laval

Grande nouveauté de l’année 2021, le parcours bi-diplômant à l’Université de Laval au Canada offre la possibilité aux étudiants français s’orientant vers la recherche d’effectuer leur deuxième semestre et leur mémoire au Canada dans la prestigieuse université de Laval. La formation permettra à l’étudiant d’obtenir le diplôme de Master 2 Droit des Libertés ainsi que le diplôme de Maitrise de droit de l’Université de Laval.

CHICOINEAU Léo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.